Moi et ma petite vie.

4 avril, 2009

!!!!!!!!!! A LIRE EN PRIORITÉ !!!!!!!!!!

Classé sous Non classé — moietmapetitevie @ 2:54

Les articles sont classés du plus récent

 

 

aux plus vieux, je vous préviendrais tout

 

 

les 3 aticles environ.

 

 

Donc allez aux pages de fin pour voir le début. 

 

 

Désolé c’est un peu compliqué.

 

 

 Je dis ça pour les nouveaux lecteurs . . . 

Voila la suite.

Classé sous Non classé — moietmapetitevie @ 2:38

Comme vous pouvez le constatez les parties fusionnent entre-elles. Cela me rend complètement mal dans ma peau.

Le Regret : Omniprésent en moi comme beaucoup d’autres. En fait il s’installe et se développe comme un virus et se propage à la vitesse lumière. Le plus dangereux c’est qu’ils construit ses bases sur des petites souffrances. Une petite chose vient le contrarié est un prétexte pour lui pour qu’il se trouve plus d’adrénaline pour construire son bâtiment ingrats. Schéma explicatif plus bas.

Voila la suite. 2389816549_1

Je ne sais pas ce que j’ai, il est 17h06, j’ai une peur bleue. Je sens mes lèvres inférieurs lourdes. Mes mains me piquent. Vous voyez j’ai une peur bleue comme ça subitement. J’espère juste que ce soit de l’hypocondrie. De temps en temps cela m’arrive et me donne le cafard. J’ai une baisse de moral, je voudrais tant être guéri. J’ai envie de pleurer mais vous voyez comme d’habitude ce sera caché en moi je me le montre à moi seul et à mon PC. Pourquoi mon PC ? Parce que lui ne juge pas mes opinions, ne me rabaisse jamais. Je sais vous devez trouvez ça fou; de se confier à une machine. Mais bon, la bizarrerie veut que je sois capable de vous faire lire ce texte sordide. Je vous remercie de votre patience.

 

J’ai écrit le Jeudi 2 Avril 2009 15:36

Classé sous Non classé — moietmapetitevie @ 2:34

J’ai envie de parler, alors je me lance. Je n’en peut plus de ce monde de merde remplis de misère, de gens qui meurent de faim, de chômage et de «non-avenir» !! Je voudrais un monde meilleur mais comme il est impossible à trouvé je me noie en écoutant de la musique en écrivant ceci. Peut-être que cela me mènera à rien mais je le fais pour mon propre intérêt. Je sais cela doit faire une peu paranoïaque ou radin, mais je m’en fout !!

 

A l’heure qui l’est je suis sur mon bureau en train de me confier et écouter de la musique noire, je ne sais pas pourquoi j’écoute ça mais bon, déjà même si cela ne me fait pas mal agir je peux vous dire que cela me fait ressortir tout le néfaste que j’ai en moi. Cette musique est bénéfique à mes yeux. Je ne sais pas si je dois être gêné de vous dire tout comme ça ! Je fais avec ;-) . Vous savez quand je n’écris pas et que j’écoute ces musiques en question je sens mon palpitant s’exciter et mes paupière sautiller, ce dernier n’est pas tout le temps. Mais je peux vous dire que j’ai une haine qui se développe en moi. Est-ce normal ? Bonne question, moi je pense que les musique quels qu’elles soit provoque aux gens sensibles comme moi une réaction que seul le subconscient perçois, étrange ? Moi je réponde de point ferme, non, à cette interrogation. Je pense que les musiques de groupes ou de chanteurs ou chanteuse, bref tout le monde, passe un message subliminal pour nous laisser une marque dans l’esprit. Je dois passer pour quelqu’un de glauque, mais non réfléchissez… Vous écouter une belle chanson d ’amour, celle-ci vas vous paraître magnifique et si vous êtes amoureux, encore plus. Les gens qui écoute des musique axer sur la haine, trouve ainsi une sorte de défouloir.

A votre avis pourquoi les gens triste se ruent sur les musiques triste.

Je sais, je ne suis peut-être pas assez précis. Mais, chers lecteurs je n’ai jamais fais de psychologie.

Dites vous bien que je suis en pleine recherche tous les jours, vous devez vous demandez laquelle ?

Eh bien, je recherche à la manière d’un archéologue, mon moi intérieur. Attendez, je vous expliques, je ne suis pas très bien dans ma peau dans la vie de tous les jours. Et le problème c’est que pas mal de mes sentiments sont bloqués dans mon cœur et ma tête. Je vais vous les citer.

 

La Haine : Quand je suis vraiment énerver contre quelqu’un, ce sentiment reste bloqué en moi et je n’arrive pas à l’évacuer. Il se fait remplacer par la colère.

 

La Colère : Quand je me met en colère, l’heure est grave car mon cœur est en ébullition et est prêt à exploser, entre guillemets bien sûr. Le sentiment qui calme ces deux derniers est l’amour.

 

L’amour : Le plus beau des sentiments à mes yeux. Le problème c’est qu’il n’est pas assez hors de mon cœur à mon goût, j’espère juste qu’il est assez fort pour les gens que j’aime. Moi je trouve que la dessus il y a un gros problème, c’est que j’aime beaucoup de monde. Bien sûr, pas le même Amour que je donne à ma petite amie et à ma famille. Mais j’ai quand même le cœur qui palpite quand je suis avec des gens qui me sont chers. Sauf bien sûr quand j’ai peur . . .

 

La Peur : Omniprésente chez moi, je trouve ça très handicapant, je suis toujours à demander une autorisation à droite ou à gauche. Du coup après la réponse des personnes mon attitude change.

 

S’il me disent noir : Je vais être très déçu de ne pas avoir fait mon choix moi-même, sachant que je l’aurais peut-être senti comme mauvais. Mais tout ce que je pense part dans le négatif de toutes façons.

S’il me disent blanc : Je vais être heureux sur le coup, mais toujours la même rengaine après le regret prend la place la plus forte en moi et cela m’attriste.

 

S’il me disent gris : Alors là, qu’est ce que vous n’avez pas fais là. Le pire pour moi est de prendre une décision. Je peux m’en rendre carrément malade. J’ai mal au ventre des maux de tête, des vertiges. Tout ça est vraiment insupportable.

 

 

La Responsabilité : Elle reste en moi longtemps avant que je puisse dévoiler mon sac et cela est toujours dur de dire ou de garder tout ce que l’on à en sois. Ce qui rejoint l’indécision.

 

L’indécision : Elle est toujours présente en moi avec le système de « je le fais ou je ne le fais pas »

cela est très douloureux car dans mon cerveau ou dans mon cœur selon les circonstances. Je me sens habité à ce moment. Comment ça habité ? Je vous détail ça avec un croquis.J'ai écrit le Jeudi 2 Avril 2009 15:36 2389815159_1

HITOIRE DE LA MALADIE.

Classé sous Non classé — moietmapetitevie @ 2:27

Je suis né à terme, sans problèmes particulier, je suis un bébé nerveux qui ne dors que par demi-heure, le moindre bruit me réveille. Ma courbe de poids est harmaonieuse

Je suis souvent malade, à 9 mois je présente de l’exzéma. A un an et demi je me réveille encore toutes les nuits. Mes périodes de propreté nocturnes disparaissent vers 5 ans.

A 5 ans mon examen scolaire psychomoteur montre une motricité globale moyenne, aptitude graphique moyenne « voire pataud » l’orientation temporospatiale, le langage et la compréhension sont bons.

A 6 ans (1994) entrée en CP, attention instable, je ne tient pas bien mon crayon.La psychologue scolaire demande à mes parents de me faire examiner car elle pense que je fais des absences. Je passe un electro-ancéphalogramme qui montre un « foyer de pointes rolandiques » accentué pendant mon sommeil. Cependant aucune manifestation de type d’abcense n’à été remarquée par la famille. J’étais très tyranique et exigeant. Mes difficulté de concentrations sont souvent remarquées à mes parents par les enseignants. Cependant je suis capable de me concentrer sur des tâches agréables. Les conflits familiaux notamment avec mes 3 soeurs plus agées sont fréquents. Je veux être l’objet de toutes les attentions, je bouge beaucoup ! Une psycothérapie est commencée avec le Docteur *******

A 8 ans (1996) un essai de Ritaline est proposé à Clocheville. La psychotérapie est arrétée suite au refus de du Docteur ******* si j’en prennais. Car ce docteur s’opposait au traitement. Avec la prise de ce médicament je perd l’appetit. Mes parents me font arrété.

A 10 ans (1998) une nouvelle psychothérapie est engagée au CMPP est mise en place. Je suis toujours en difficulté scolaire. La psychologue me décrit comme « Immature, opposant et narcissique tout puissant ».

A 13 ans (2001), un nouvel essaie de Ritalineest engagé, toujours les mêmes resultats. La psychologue me fait arreter la psychothérapie. Parralèllement ma prise en charge fut en psychopadologie montre que j’ai de bonnes capacité intellectuelles qui devrait me permettre d’effectuer une scolarité correcte ce qui à été confirmé par un test de Q.I.

A 14 ans (2002) le collège propose à mes parents une orientation vers une 3ème Technologique, je n’avais pas le niveau suffisant pour continuer en 3ème « classique »; effectivement à peine 10 de moyenne générale. Le climat familial est toujours tendu, mais mon éloignement à Loches fût bénéfique pour l’ensemble de la famille. Car j’étais en internat deux semaines par mois.

J’ai fini par obtenir mon brevet et voulu faire un CAP Vente Action Marchande mais hélas les portes se refermerent sur moi quelques jours avant la rentrée de 2003.

A 15 ans (2003) je suis scolarisé en CAP Electricité à Châteauroux. Cette orientation ne me convient décidément pas. Les tensions familiales sont deccuplées, une demande d’aide est adressée au Point Accueuil Jeunes, la médiation est proposée mais moi je loupe pas mal de rendez-vous. La médiation est arrêter et je dois voir un éducateur du PAJ une foie par semaine. Par la suite je rencontre une psychologue qui me conseil l’aide d’un psychiatre.

A bientôt 16 ans (2004) je rencontre le Docteur ****, que je rencontre régulièrement. Un traitement anti-psychotique est mis en place. Cette fois une tentative d’apprentissage en vente est mis en placeselon mes souhaits. Je suis licensié au bout de 10 « longs » jours.

En octobre 2004 mes parents m’inscrivent à l’écoles de Capucins en classe d’insertion pour jeunes non-scolarisé. Entre ocobre et janvier je ne fréquente plus l’école pour causes personnelles et trop grandes violence des élèves dans ma classe. Je passe mes journées entre télévisions, ordinateurs et je ne pense qu’à dormir.

Suite à ceci je me suis fais hospitalisé car mon moral étais au plus bas. Je repris l’école tout doucement. Finalement en fin d’année je décide avec une conseillère d’orientation de m’orienter vers un C.A.P. Vendeur Magasinier a Tours.

Pendant ces deux années passée au lycée, je me suis fais suivie par une psychiatre du C.M.P. de Tours et une autre dame compétente en séance de relaxation. Mes conclusion à  ce sujet là sont que la psychiatre m’à trop donnée de médicament à forte doses, du coup à chaques occasions de trèves entre les cours je m’endormais à l’infirmerie du lycée.

Après avoir obtenu mon C.A.P. j’ai effectué plusieurs missions d’intérim sans succès par la suite. Evidament les C.D.D même rengaine depuis juillet 2007. Je cherche depuis ce temps un travail activement, mais sans suites et sans succès.

HITOIRE DE LA MALADIE. ritalin-705586

Un épisode de la série south park reproche l’utilisation de ritalin dans laquelle j’ai été impliqué . . .

Cet épisode nommé Timmy en français et Timmy 2000 en VO est visionable ici : http://www.south-park.me/episode-404-timmy/

 

 

 

Bienvenue sur mon blog !!

Classé sous Non classé — moietmapetitevie @ 0:24

Je tiens à vous souhaiter la bienvenue sur mon blog.

Ce blog à pour but de me confier et fuire les conflits qui reignent tous sur ce monde qui est notre terre.

 

Pour commencer voilà une petite photo de moi.Bienvenue sur mon blog !! 672949823

LOVE & SEXE |
La chambre d'Alice |
folirtess |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Toujours dans la lune à rec...
| missaniela
| Fragments